French English NederlandsItalian
plus information dans notre section anglaise

Questions souvent posées
sur la sexualité

Les réponses qui suivent ont été formulées pour aider les Catholiques romains

1. Est-ce que toutes les manières de toucher son propre sexe sont des péchés et un manque de chasteté?

Non ! La masturbation comme on appelle cela n’est pas bonne si elle devient le substitut d’une vraie relation aimante ou si on en devient dépendant. Mais d’un point de vue chrétien, il ne faut pas que chaque forme de masturbation soit considérée comme un péché.Cliquez ici !

2. Est-ce qu’on peut utiliser des moyens de contraception comme le préservatif ou la pilule?

L’opinion traditionnelle dit :’Non !’ Cette opinion est toujours la morale traditionnelle du Pape et de la Congrégation de la Foi. Cependant la majorité des théologiens et la pratique habituelle dans la plupart des diocèses soutient l’opinion moderne que de tels moyens sont permis. Cliquez ici !

3. L’Église rejette-t-elle l’homosexualité?

L’Église officielle reconnaît maintenant que l’homosexualité est une orientation existante comme l’hétérosexualité. Le Pape et la Congrégation de la Foi à Rome défend tous les ‘actes homosexuels en disant qu’ils sont ‘intrinsèquement désordonnés’ et donc, des péchés. La théologie pastorale moderne est en désaccord avec cette opinion pour des raisons valides. Cliquez ici !

4. Pouvons-nous nous opposer aux enseignements officiels du Pape?

Dans les discussions contemporaines, il y a encore beaucoup de sujets d’études théologiques et de réflexions ; les enseignements de l’autorité sont souvent à la traîne. Les Catholiques peuvent alors, pour de bonnes raisons, suivre l’avis des érudits auxquels ils accordent leur confiance et, de leur propre conscience. La question de la sexualité appartient aux problèmes brûlants que l’Église Catholique n’a pas encore résolus.

Le problème de l’ordination des femmes est un autre exemple de cela. À ce sujet, il serait utile de lire :

5. Qu’en est-il de la pornographie?

Regarder des images de personnes nues ou d’actes sexuels n’est pas un péché à moins que cela ne dégrade le sexe ou ne mène à la violence. Cela appartient au domaine du fantasme qui joue souvent un rôle en psychologie. Cliquez ici !

6. Parfois, je ne peux m’empêcher de me sentir attiré par certaines personnes. Cela produit, sur moi, un effet physique. Que puis-je faire ?

L’attraction sexuelle est naturelle. En elles-mêmes, les sensations ne sont pas des péchés. Cela ne doit pas nous troubler. Cela fait partie de l’ensemble de notre être.

7. Pourquoi les Chrétiens associent-ils sexe et péché

Bonne question !Beaucoup d’entre nous ont été endoctrinés par des jugements négatifs et soi-disant moraux sur chaque aspect de la sexualité. La vraie doctrine chrétienne est que le sexe est un grand don de Dieu et qu’il a nombre de fonctions. Le plaisir et l’affirmation qui l’accompagnent sont également un don de Dieu. Les Chrétiens ont de bonnes raisons de jouir de la sexualité.Cliquez ici !!

8. Quoi que je fasse, je me sens coupable. Comment me débarrasser d’un tel sentiment?

Des sentiments de culpabilité si tenaces sont souvent le résultat d’un mauvais endoctrinement par les parents, les professeurs et les confesseurs. On se débarrasse d’une culpabilité mal placée par une bonne information, en ignorant ces sentiments ( ce qui est différent de les refouler), en adoptant de bonnes habitudes et en vous acceptant tels que vous êtes. Cliquez ici !!

9. Le prêtre de ma paroisse est vieux style. Est-ce que je peux suivre ma propre conscience à la confession?

Non seulement vous le pouvez, vous le devez. Votre conscience est ce qui compte le plus. Donc, vous n’avez pas besoin d’aller raconter en confession ce que vous pensez personnellement ne pas être un péché, même si votre confesseur a d’autres opinions. À la limite, ce n’est pas votre confesseur mais Dieu qui vous juge et qui vous jugera au jugement dernier. Parfois cela demande un courage intérieur, mais c’est un principe important. Dieu n’est pas content si nous confessons quelque chose comme si c’était un péché alors que nous savons en conscience que ce n’en est pas un.

Your advice is welcome!

C’est important aussi de connaître le principe de l’opinio probabilis dans la tradition de l’Église. Les pénitents ont la possibilité de suivre l’opinion d’érudits de confiance qui ont de bonnes raisons de la leur faire partager. Une telle opinion érudite est appelée une opinion probable, dans le sens d’une ‘opinion raisonnable’, une opinion qui pourrait être vraie’. L’Église a toujours solidement maintenu que les pénitents n’avaient pas besoin de suivre l’opinion communément acceptée ou la plus vraisemblable etc, etc. Les pénitents peuvent baser leurs décisions en leur conscience propre ou sur une ‘opinion raisonnable’.

10. Est-ce qu’un Chrétien peut faire du nudisme?

Bien sûr. Le nudisme s’accompagne souvent de hauts standards de moralité. La crainte de la nudité est un reste des anciennes perceptions de la sexualité. Cliquez ici !!

11. Where can I address other questions?

If you write to our webmaster, your question will be treated with great confidentiality. Cliquez ici !!

John Wijngaards

Nouvelles perspectives dans la morale sexuelle catholique/ Sources académiques
Le plaisir chrétien du sexe Questions souvent posées
Fantaisies Nudité Contraceptifs Culpabilité Homosexualité Masturbation