French English NederlandsItalian
plus information dans notre section anglaise

Sexe et culpabilité

À cause des fréquentes gueules de bois de notre passé chrétien, il y a beaucoup de bons chrétiens qui se sentent constamment coupables à cause de leur vie sexuelle. Notre but, dans cet article, est de redresser les choses et de donner un avis.

Comment se fait-il que tellement de gens souffrent d’une culpabilité sexuelle exagérée?

La raison principale est un endoctrinement peu judicieux..

L’Église a été inondée d’opinions nuisibles par le passé. Ces opinions influencées par des ouvrages nuisibles autant que par les enseignements du catéchisme et par la pratique pastorale des confesseurs.

Qu’est ce qui est péché et qu’est-ce qui est sexuellement permis?

1. La façon de voir traditionnelle,, toujours en vigueur selon la Congrégation pour la Doctrine de Rome : la moralité du sexe dépend de son but principal qui est la reproduction. Toute relation sexuelle qui n’est pas faite en vue de la procréation est donc condamnée comme un ‘désordre’ et un péché?

Les théologiens actuellement rejettent cette manière de voir car il y a d’autres buts dans la sexualité que la procréation seule.

2.Une approche moderne saineest de considérer que la sexualité est un don de Dieu..Les activités sexuelles en elles-mêmes sont moralement neutres. Elles tirent leur signification et, dès lors leur valeur éthique, de la manière dont elles fonctionnent à travers la personne tout entière comme un être d’amour.

Examinez ce tableau comparatif :

  Fumer Activité sexuelle Faire de l’équitation ou de la moto
Contexte moral de base Pas très naturel En elle-même, neutre ;positif pour l’affirmation de soi, pour se relier à un partenaire et pour la procréation Bon exercice physique
Contexte de péché On nuit plus à sa santé qu’à celle des autres Infidélité à son partenaire, violence envers les autres, risques d’infections vénériennes, mauvais exemple pour les autres membres de la famille, etc., etc. Se mettre en danger ou mettre en danger la vie des autres
Dangers dépendance Faire une priorité de son plaisir personnel Prendre des risques

Comment se libérer des sentiments non-fondés ou de la culpabilité?

  1. Acceptez-vous tel que vous êtes!
    Cela inclut de vous accepter comme corps, d’accepter votre orientation sexuelle, vos expériences passées et vos propres limitations.

  2. N’exagérez rien!
    Libérez votre esprit de la ‘traditionnelle’ hostilité vis-à-vis du sexe. Assurez-vous que vous comprenez les raisons pour lesquelles la nouvelle théologie pastorale a une approche plus souple de la sexualité.

  3. Adoptez de bonnes habitudes!
    Évitez les situations qui peuvent vous faire perdre le contrôle de la situation. Refusez de devenir dépendant de pratiques inutiles.

  4. Ignorez les sentiments négatifs non-fondés!
    Un endoctrinement mal dirigé dans le passé peut avoir laissé perdurer des sentiments de malaise, même quand nous sommes engagés dans des activités que nous savons correctes. De tels sentiments vont s’atténuer avec le temps si nous les ignorons tout simplement. – Ignorer est différent de réprimer. Ignorer signifie : nous reconnaissons les sentiments, mais, pour de bons motifs, nous décidons de ne pas agir sur cette base. Nous les laissons bourdonner autour de nous comme des mouches ennuyeuses.

John Wijngaards

Traduction : Françoise Bourguignon.

Nouvelles perspectives dans la morale sexuelle catholique/ Sources académiques
Le plaisir chrétien du sexe Questions souvent posées
Fantaisies Nudité Contraceptifs Culpabilité Homosexualité Masturbation